Scie à métaux. Comparatif 2018. Guide d’achat et avis

Tout bricoleur digne du nom doit absolument avoir une scie à main dans sa boite à outils. Et pour couper des métaux, mais également d’autres types de matériaux durs, il n’y a rien de tel qu’une scie à métaux. Reconnaissable à sa forme ressemblant à un archet qui tend une lame flexible à denture très fine, cet outil existe sous différents types.

À l’achat de ma première scie à métaux, j’ai eu un peu du mal à me retrouver parmi la floraison de modèles disponibles. Cela m’a donc inspiré l’idée de créer un guide complet, où vous trouverez une réponse à tous vos questionnements sur cet outil.

Que vous soyez un bricoleur occasionnel ou un professionnel, ce guide est fait pour vous. De ma sélection des meilleures scies à métaux aux critères à prendre en compte à l’achat en passant par les différents types qui existent, retrouvez toutes les informations utiles pour faire un choix que vous ne regretterez pas.

Tableau comparatif des meilleures scies à métaux

Stanley 1 15 122 Pathonor Scie Magique DIY Kit Multifonctionel Facom 601.PG
Ergonomie 7 7 9
Polyvalence 6 9 7
Efficacité de coupe 7 7 8
€€ €€€

Test / Avis des 3 meilleures scies à métaux

Des scies à métaux disponibles actuellement sur le marché, voici mes favoris…

Stanley 1 15 122 : l’entrée de gamme qui fait le job

Mon avis Stanley 1 15 122
Vous recherchez une scie idéale pour découper du PVC ou des métaux pas trop durs, inutile de dépenser plus. La Stanley 1 15 122 a tout ce qu’il faut pour satisfaire n’importe quel bricoleur occasionnel. En termes de rapport qualité-prix, il n’y a pas mieux. Livrée avec une lame en carbone, cette scie à métaux garantit un travail confortable, ceci grâce à sa poignée revolver.

Avec la Stanley 1 15 122, les petits travaux de découpe à la maison deviendront un jeu d’enfant. Pour peu d’efforts, elle offre une qualité de coupe satisfaisante dans le PVC, mais aussi dans les métaux. Comptez pour cela sur sa capacité de coupe de 110 mm et sa faculté à adopter deux angles de coupe (90° et 180°) pour plus de praticité.

Pourquoi investir plus si la Stanley 1 15 122 fait déjà le job ? Grâce à sa tension réglable jusqu’à 100 kg, cette scie promet rapidité, précision et optimise vos efforts. Si vous êtes un bricoleur occasionnel, la Stanley 1 15 122 fera largement l’affaire.

Stanley 1 15 122 : l’entrée de gamme qui fait le job

Vous êtes un bricoleur de dimanche ou devez plus souvent découper du PVC ? Pas besoin d’investir dans plus cher : la scie à métaux Stanley 1 15 122 fait l’affaire.


 

Pathonor Scie Magique DIY Kit Multifonctionel : mon coup de cœur

Mon test Pathonor Kit MultifonctionelC’est la scie à métaux que j’utilise et elle comble largement mes attentes. Cet outil d’excellent rapport qualité-prix vient dans une valise, et accompagné de nombreux accessoires qui lui permettent de convenir à une variété de travaux. Tuiles, plastique PVC, bois, fil métallique, alliage, caoutchouc, vis, métal mou, verre, la Pathonor Scie Magique DIY Kit Multifonctionel est extrêmement pratique pour couper dans différents matériaux.

Les usages possibles avec cette scie à main sont nombreux. Que ce soit pour couper ou aiguiser, ce kit est d’une précieuse utilité dans le cadre de travaux de construction, décoration, artisanat, transformation, élagage d’arbres, etc. Vous pouvez même emporter la Pathonor Scie Magique DIY Kit Multifonctionel avec vous en voyage et l’utiliser pour vos activités outdoor (pêche, randonnée pédestre, etc.).

Vous êtes un bricoleur ou un amateur de DIY (Do It Yourself), cette scie va vous faciliter la vie, grâce à sa multifonctionnalité. Si vous recherchez un outil polyvalent, vous ne trouverez pas mieux. En plus de sa remarquable polyvalence, la Pathonor Scie Magique DIY Kit Multifonctionel se manipule avec grand confort. Légère, portable et efficace, que ce soit pour le découpage ou l’aiguisage, tout milite en faveur de cette scie à main.

Pathonor Scie Magique DIY Kit Multifonctionel : mon coup de cœur

La Pathonor Scie Magique DIY Kit Multifonctionel fait largement l’affaire pour des travaux de bricolage ordinaire. Vous pouvez compter sur les nombreux accessoires pour travailler efficacement dans une variété de matériaux, ceci sans avoir mal aux doigts et à la main.


Facom 601. PG : une scie à métaux aux performances haut de gamme

avis-facom-601

L’ergonomie est l’atout phare de cette scie à métaux qui justifie amplement son prix. La Facom 601. PG fera le bonheur de n’importe quel professionnel ou bricoleur expérimenté, à la recherche d’une scie à main parfaite pour découper dans les métaux.

Dotée d’une structure bi-matière (métal-résine) traitée anti choc, la Facom 601. PG vous permet de travailler confortablement, en toute sécurité. Comptez sur son repose-main gauche ergonomique pour un confort de travail sans compromis, mais également sur sa tension de coupe de 80 kg pour des coupes rapides et précises.

La Facom 601. PG, c’est la garantie d’une efficacité sans compromis, digne d’un matériel pro. Grâce à un espace mort minimum pour attaquer la coupe, cette scie vous fait gagner un précieux temps et surtout rend moins pénibles les découpes de métaux durs ou mous. Très pratique d’utilisation, elle offre deux positions de coupe 90° et 45° (coupe à ras), et a la particularité de maintenir un rendement constant, quelle que soit la position angulaire choisie.

Facom 601. PG : une scie à métaux aux performances haut de gamme

Si vous recherchez une scie à main parfaite pour couper les métaux, vous apprécierez sans doute l’efficacité de la Facom 601. PG sur différents types de matières métalliques.


Les différents types de scie à métaux

scie à métaux mécanique

Voici une scie à métaux mécanique

S’il en existe une forme mécanique ayant l’avantage de vous faire gagner du temps et de l’énergie, la scie à métaux est généralement manuelle et fait largement l’affaire pour de petits travaux à la maison ou sur chantier. À moins que vous ne soyez appelé à couper fréquemment le métal pour un usage industriel, il est inutile d’investir dans une scie à métaux mécanique, beaucoup plus coûteuse qu’un modèle manuel.

Toutefois, à l’achat de votre scie à métaux de type manuel, vous aurez le choix entre :

test Facom 601. PGUne scie à métaux classique

C’est le prototype même de la scie à métaux. Elle se compose d’un arc plein dont les deux extrémités retiennent une lame tendue, grâce à des vis. Cette dernière peut être orientable, et dans ce cas, permet à la scie d’offrir deux ou plusieurs positions de coupe.

Une scie à métaux junior

Le principal inconvénient de la scie à métaux classique, c’est qu’elle ne se glisse pas partout. C’est là que la scie à métaux junior trouve son utilité. Même si les découpes sont lentes avec ce type de scie, vous avez en revanche la garantie de pouvoir travailler dans les endroits difficiles d’accès.

Les critères à considérer dans l’achat d’une scie à métaux

Comme avec n’importe quel autre outil ou appareil, vous devez, avant de vous lancer dans l’achat de votre scie à métaux, vous questionner sur les matériaux à couper (métaux seuls ou PVC, carrelage ect), le type de coupe souhaité (droit, en biseau…) et la fréquence d’utilisation. Vient ensuite la question du prix qui, à mon avis, doit être secondaire : il ne sert à rien d’investir dans un outil bon marché qui ne vous servira pas ou bien longtemps. Tenez compte de vos besoins actuels et futurs.

Cela étant dit, trois paramètres doivent être pris en compte lors du choix d’une scie :

La lame

C’est sans doute l’élément le plus important d’une scie à métaux. Idéalement, il faudrait la préférer en titane, mais ce type de scie coûte cher. Alternativement, une lame en acier fait l’affaire. Notez en outre que ce qui caractérise la scie à métaux est sa lame flexible à denture très fine. Vous devez donc vous assurer que cette spécificité est de mise, et que le nombre de dents de la lame offre le niveau de précision souhaité, mais surtout s’adapte aux matériaux à découper.

avis détaillé sur la pathonor-scie-magique-diy-kit-multifonctioScie à métauxAutre point important, préférez les scies à métaux équipées à lame orientable. Ces dernières ont la particularité d’offrir deux (les Stanley 1 15 122 et Facom 601.PG par exemple) ou plusieurs positions de coupe, ce qui simplifie notamment les petites découpes en biseau. Pour ce type de scie, le réglage de la position angulaire doit être le plus facile possible.

La structure

Ici, il s’agira de vérifier que l’arc plein (la monture) est résistant. Généralement, il est en acier laqué, en aluminium ou bi-matière (métal-résine, comme la Facom 601.PG). Optez pour une scie à métaux dont la structure est fabriquée avec des matériaux de haute qualité, de préférence l’aluminium ou, à défaut, un alliage métal-résine bien traité pour résister aux chocs. Cela aura l’avantage de résister à l’usure du temps.

Le confort de travail

Sous ce critère, je regroupe le poids et l’ergonomie. La bonne scie à métaux doit idéalement être légère pour une manipulation aisée et un travail moins pénible. Mais le poids est généralement déterminé par les matériaux de construction utilisés : un modèle essentiellement en métal étant naturellement plus lourd qu’une scie à métaux en plastique. De plus, la légèreté ou non est une notion relative : chaque utilisateur devant s’en faire sa propre idée.

L’ergonomie de la poignée est en revanche un paramètre clé. Je vous conseille de préférer les scies à métaux dont la poignée est bi-matière pour une gestion optimale des efforts. De même, la présence d’un repose-main aura l’avantage de rendre l’utilisation plus confortable.

Test complet Pathonor Scie Magique DIY Kit MultifonctionelComment et quand remplacer la lame de sa scie à métaux ?

Une lame bien affûtée est gage d’un travail impeccable, avec en prime un gain de temps et d’énergie. C’est dire l’importance de procéder au changement de la lame dès qu’elle présente des signes d’usure. Je vous conseille à cet effet de toujours avoir à disposition une lame neuve de rechange.

Dès que vous notez une baisse de performances de votre scie à métaux, le premier réflexe à avoir est de mesurer le niveau d’usure. Pour cela, commencez par scier avec la lame usée puis avec la nouvelle. Cela vous permet d’observer les différences d’empreintes et d’évaluer l’opportunité ou non de procéder au remplacement de la lame.

Et quand il est question de changer de lame, pas besoin de connaissances techniques.

Vous devez d’abord enlever la lame usée en dévissant les embouts qui la retiennent sur la scie. Puis, montez la lame neuve et maintenez-la en plaçant les encoches. Finissez l’opération en serrant correctement et assurez-vous d’avoir respecté la bonne tension (la lame doit être tendue tout en restant souple, afin de ne pas se casser ou se déformer).